-->

jeudi 30 octobre 2014

La Ferme aux Mille Vaches : NON à cette Abomination !


A Buddha, qui appaisait par sa présence les enfants handicapés mentaux

Beaucoup de mes amis n'ont pas encore compris l'abomination qui se cache derrière le projet d'ouverture de la Ferme aux Mille Vaches, alors que les écologistes, une partie des paysans et des agriculteurs de la Confédération Paysanne, ainsi que la communauté végétaRienne, végétaLienne, Vegan protestent courageusement à l'aide de pétitions ou de manifestations.  2 pétitions mises en ligne.  Avaaz - par la Confédération Paysanne

On se demande encore comment notre gouvernement peut autoriser l'ouverture d'un tel projet en France. Nous avons dépassé les limites du supportable et de la honte pour l'Humanité  : 1.000 vaches parquées dans un hangar sur du béton, qui ne fouleront jamais l'herbe, qui ne verront que les lumières artificielles, à qui on prendra le lait pendant que leurs petits leur seront enlevés puis tués, qui ensuite seront transformées en hamburgers lorsqu'elles ne produiront plus de lait.. Tout ça pour produire du méthane, et parce que les gens "aiment trop la viande et les produits laitiers", pendant que d''autres "aiment trop les profits". 21ème siècle, nous sommes censés avoir progressé spirituellement, sensés avancer vers un respect pour la Cause Animale.. à reculons.. 

Ce hangar digne d'un film d'horreur science-fiction n'est rien d'autre que l'antichambre de la mort pour ce millier de vaches dont le chiffre s'accroîtra inévitablement au fur et à mesure de leurs morts programmées. l'Holocauste Animal .. 

Ca ressemble à ça .. 


L'Allemagne, citée avec admiration par nos dirigeants, qui est le 1er producteur de porcs en Europe, 3 ème producteur mondial après la Chine et les Etats-Unis ne fait pas mieux :  un projet de camp de concentration de 10.000 Porcs, contre lequel les activistes se sont mobilisés.  

Nous avons élu des députés,  pouvons-nous compter sur eux pour défendre la cause animale et paysanne ? Une question que nombre de citoyens se posent d'autant plus que le 15 Avril 2014, l'Assemblée Nationale de nos chers députés avait reconnu que "les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité".  Du nerf quoi !! Il est encore temps de faire changer les choses .. Ne soyez pas frileux, soyez les "grands hommes" dirigeants dont notre monde rêve. 

Si en tant que végétaLiens ou vegans, nous protestons contre toutes les formes de mises à mort des animaux pour la nourriture,  il est normal de soutenir la confédération Paysanne dans ce cas puisqu'il s'agit d'empêcher un projet d'une usine à méthane construite sur les souffrances suivie de la mort inévitables d'1 millier de vaches et de leurs petits. Les paysans défendent leur modèle traditionnel d'agriculture contre des industriels qui ont noyauté tous les échelons de la chaîne alimentaire au détriment de la santé des citoyens,  nous défendons la Cause Animale.
  
Pour informer : en bas de page 2 vidéos de ma Chaîne Youtube, également publiées sur ma Chaine Vimeo, pour informer sur les raisons de notre choix alimentaire encore trop méconnus en France, puisqu'il ne s'agit pas seulement de santé. 

Voici un résumé qui permet de comprendre pourquoi tant de citoyens s'opposent à un tel projet,  calqué sur le modèle Américain,  dont ceux qui en profiteront ne seront ni la planète, ni les citoyens lambda, mais bel et bien les grands lobby industriels, des méthaniers,  des viandes et du lait.

Le Concept de la Ferme aux Mille Vaches :

Élever dans une seule exploitation agricole un millier de vaches laitières ainsi que leurs petits (veaux et génisses) pour produire du lait, et dans le même temps récupérer leurs excréments pour produire de l’énergie électrique. Cette dernière est obtenue à partir du gaz qui se dégage du fumier et du lisier, via un processus appelé « méthanisation ».
Les bénéfices d’une telle ferme sont doubles : le coût de production du lait est faible (30 % moins cher que la moyenne) et l’énergie électrique ainsi produite est rachetée par EDF à un prix très avantageux (deux fois le prix du kilowatt-heure normal). Depuis le Grenelle de l’environnement en 2011, la méthanisation jouit en effet de fortes subventions en France, qui seront maintenues par loi de transition énergétique.

Quid des viandes de vaches, du lait des vaches, des petits veaux : ainsi que l'a déclaré José Bové "Le lait, la viande, sous produits de la merde" .  Tout est dit en quelques mots n'est-ce pas ..

Pour en savoir plus : Science et Vie - Méthanisation  - Reporterre
Les étapes d'implantation et les dangers sanitaires d'un tel projet pour la population ainsi qu'économiques pour les jeunes agriculteurs sont détaillées ici Novissen

Historique : 

Fin août 2011, la population d'une petite commune de la Somme apprend que sur ses terres (et celles de la commune voisine) va être installée, sous peu, la plus grande ferme-usine de France. Un élevage laitier géant (qui donne son nom au projet, dit des "Mille vaches") sera associé à un méthaniseur de puissance industrielle (sous couvert agricole).

Les risques évidents alertent aussitôt la population ! La lutte s'organise pour faire annuler pareil projet qui met en péril la santé, la sécurité, l'environnement, l'emploi, qui pose la question de la condition animale, et montre de façon évidente les dérives de tout un système !

L'association NOVISSEN est crée en Novembre 2011 : NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement. 

La ferme dite des "Mille vaches", située près d'Abbeville dans la Somme, est une exploitation créée par l'entrepreneur Michel Ramery qui est devenue le symbole de l'industrialisation de l'agriculture, un modèle de compétitivité agricole qui met à mal les petites fermes, les petits paysans et l'élevage de proximité. Dans cette usine, les vaches ne verront, de leur vie, ni un pré ni un brin d'herbe. Ici, on exploite l'animal comme une machine. La ferme traite les vaches trois fois par jour. Elles montent sur un tourniquet, en rang d'oignon, une organisation inspirée d'une méthode développée aux Etats-Unis. Ainsi, 9 500 litres de lait sont produits par jour.

Les preuves de Souffrances et de Morts 

Alors que les vaches étaient arrivées sur le site entre le 12 et le 13 septembre, l'association Novissen a fourni les preuves que deux d'entre elles au moins ont déjà succombé à leurs conditions d'élevage. Novissen a en effet dévoilé des photos de cadavres de vaches réalisées les 4 et 5 octobre, et donc trois semaines à peine après l'ouverture du site.

Les clichés ont été pris par Claude Dubois, passionné d'aviation et vice-président de l'association, qui effectuait un tour en ULM près de l'usine le 4 octobre. En regardant ses clichés le soir même, il constate une tache blanche et noire située entre le gigantesque hangar de l'usine et le tas de fumier. Une vache gît à même le sol. " Je n'avais pas de grand-angle et de loin, je ne m'en suis pas rendu compte sur le moment ", raconte-t-il au journal Reporterrequi a dévoilé l'affaire.

Le lendemain, il remonte de nouveau à bord avec un collègue. Cette fois, son appareil photo est muni d'un zoom plus puissant. Et cette fois, ce n'est plus une vache, mais deux, qui sont étendues, inertes, sur le sol en bitume de l'exploitation, au même endroit que la veille.

Lorsqu'on zoome sur l'image, on aperçoit des flaques de sang dégoulinant directement du museau des bovins. Il ne fait aucun doute : les vaches sont mortes.

Reporterre a appelé le directeur de l'exploitation, Michel Welter, pour réclamer quelques explications et savoir combien de vaches sont actuellement présentes sur le site : " C'est une donnée confidentielle, c'est notre problème. On n'a pas à communiquer sur les chiffres " a répondu Michel Welter.

Pour l'instant le site abrite obligatoirement moins de 500 animaux, la ferme-usine n'ayant pas réussi à obtenir toutes les autorisations. "Si avec un troupeau " réduit " la ferme-usine n'arrive déjà pas à les maintenir en vie, on peine à penser ce qui arrivera avec un troupeau de mille vaches..." commente le site Newmanity.

La mobilisation continue pour faire fermer ce hangar de la honte. N'hésitez pas à signer les pétitions mises en lien plus haut. 

Vidéos pour informer sans imposer .. Paul MacCartney, vegan