-->

mercredi 14 octobre 2015

Qu'arriverait-il aux Animaux si tout le monde devenait végétaLien (Vegan)?

 
 
Lors de discussions sur l'alimentation végétaLienne, parmi les questions posées que j'entends souvent : "... si on élève plus les animaux pour la nourriture, ils disparaitront .."
 
Cette question montre à quel point les consommateurs sont mal informés sur la manière odieuse dont les animaux sont reproduits intensivement dans les fermes fussent-elles "traditionnelles" ou industrielles. Tout comme les consommateurs occultent la provenance des viandes qu'ils mangent, avec la complicité des industriels dont le talent pour proposer des produits bien emballés, les petits morceaux de cadavres d'animaux bien découpés dont ils ne savent plus si ce sont des lapins ou des poulets..
 
Le Dr. Will Tuttle vegan, auteur d'ouvrages dont  The World Peace Diet a écrit cet excllent article, qui répond de manière précise à cette question, il conclut qu'en devenant végétaLien (vegan) c'est l'action la plus efficace pour créer un monde dans lequel la paix, l'abondance, la durabilité, la liberté, la joie universelle ne sont pas seulement possibles, mais naturels.  
 
En Anglais, hélas jen'ai pas le temps de faire la traduction,  notre ami Google fera le travail. L'article mérite d'être lu.
 
"Qu'Arriverait-il aux Animaux, si tout lemonde devenait VégétaLien (Vegan) ? "
 
 
"What would happen to all the Animals if Everyone went Vegan ?"
 
Those of us eating a plant-based diet often find our food choices causing more questions and consternation during the upcoming weeks than during the rest of the year. One of the perennial concerns I’ve found people have is that if everyone went vegan, what would happen to all the animals—chickens, turkeys, pigs, and cows? If we stopped eating them, wouldn’t they just take over the Earth, threatening our survival?
 
For years this question irked me because it seemed patently ridiculous, and worse, would be used to justify the cruelty of eating animal foods. Now, though, whenever I hear this question, I see it as an opportunity to deliver a brief meditation on how our world can be healed.
 
Imagining the world gradually going vegan is imagining the most positive possible future for our species, for the Earth, and for all living beings. First of all, as we reduce the number of animals we are eating, that will send a message to agribusiness to forcefully inseminate fewer female pigs, turkeys, cows, fishes, and other animals, so fewer animals will be imprisoned, and there will be less mutilation, killing, violence, terror, and suffering. It also means there will be lower demand for GMO corn, soy, alfalfa and other feed grains, and thus less deforestation, monocropping, and pollution. As this continues, there will be more food to feed starving people, and also monocropped land can be returned to being critically-needed habitat for wildlife, whose populations are being decimated by the habitat loss caused by grazing livestock and growing feed grains.
 
As the vegan trend continues, streams will come back and run cleaner. More birds, fish, and other animals will be able to thrive, there will be far less toxic pesticides and fertilizers needed, and the oceans, which we are devastating, will begin to heal. As studies continually demonstrate, livestock production is the main driving force behind global warming, and this also will decrease. In addition, by eating less animal-based foods, people will be healthier physically as they eliminate the toxic fat, cholesterol, and animal protein that drive obesity, diabetes, arthritis, cancer, kidney disease, heart disease, and drug use. People will become healthier emotionally and spiritually, also, as they cause and eat less misery, and our culture, as its level of violence decreases, will become healthier as well.
 
As forest, rainforest, and prairie communities come back to life, along with riparian and ocean communities, the devastating mass extinction of species that is going on right now will slow down. To raise and slaughter hundreds of millions animals daily for food on this planet, we are forcing hundreds of species of animals and plants into extinction every week. Because of our appetites for a few species of birds, mammals, and fish, we are destroying the Earth’s genetic diversity, and it seems absurd to be unconcerned about these tens of thousands of species, but to care only about the few that we’re eating. In any event, the animals we imprison today for food lived freely in nature for millions of years and could do so again. The animals that we most intensely enslave for food and products, such as turkeys, ducks, geese, chickens, and fish, are all doing just fine in the wild (aside from being hunted and having their habitat destroyed). They would continue to do so, and this is also true for pigs, sheep, and goats, which even today have substantial wild populations. There is no reason to think that the animals we are eating and using wouldn’t be able to return to their natural lives living freely in nature—they already are!
 
Cows are the only possible question—their progenitors, the aurochs, were forced into extinction in the 1600s, but it is certainly conceivable that cows could be reintroduced into central Asia and Africa where they lived for millions of years, and with time would return to the ecological niche they inhabited before cruel human enslavement tore them from their ancestral homelands.
 
So, it’s a refreshing question to ponder. It’s remarkably uplifting and heartening to reflect on “what will happen if we all stop eating meat, dairy products, and eggs?” Contemplating this, we see clearly that there’s nothing stopping us from creating a heaven on this beautiful and abundant Earth – nothing except the culturally mandated, deeply-ingrained, and deluded habits of routinely abusing animals for food. Each one of us can question this, and I hope the next time you hear this question, you’ll welcome it enthusiastically!
 
We can all discuss this question a few times during the holidays, and by doing so, pull back the curtain to reveal the positive future we can create together. There is no action more powerful anyone can take to subvert the dominant paradigm of exploitation and inequality than to shift to a plant-based diet for ethical reasons. By going vegan, and spreading the vegan message creatively, we take the most effective action to create a world where peace, abundance, sustainability, freedom, and universal joy are not just possible but natural.

jeudi 13 août 2015

Jambon Aoste, tu racontes quand même pas mal de conneries!



A tous les porcs à qui ils ont ôté la vie.. 
A tous les animaux emprisonnés dans les fermes d'élevage. 

Jambon Aoste nous bassine les yeux et les oreilles de sa dernière pub, qui met en scène un couple de hippies essayant de convaincre leur fils boutonneux "végétarien" de manger de leur jambon, alors qu'il n'a plus envie de manger de la salade et du céleri.. Non seulement cette pub est la plus stupide en soi, mais elle porte atteinte en plein coeur à la sensibilisté de nombreux végétaR-Liens, surtout les plus jeunes, qui disent ne se reconnaître en rien dans ce jeune homme. 

Personnellement , ma réflexion fut "Jambon Aoste" continue à vendre ta viande de la mort, tôt ou tard, les ventes de viandes chuteront.. elles commencent déjà à chuter, de crises sanitaires en crises économiques. 

A dire vrai, Jambon d'Aoste, je ne t'en veux pas.. Tes publicistes manquent à tel point d'inspirations qu'ils n'ont rien trouvé de mieux que d'identifier les végétaR-Liens à un couple de hippies paumés.. Tu crois faire rire, alors que tu es pathétique d'en arriver là pour te faire du fric sur le dos des végés. 

Pire encore que d'etre végétaLienne, je suis VEGANE. Non, non, ne t'enfuis pas en courant, ce n'est pas contagieux !!  Comme je doute fort que toi et tes publicistes sachent ce qu'est un VEGAN, demande à mon ami Google, il te dira tout tout tout sur moi, sur nous les végétaLiens .. sur les vegans.. 

Jambon d'Aoste.. Voilà pour toi, rien que pour toi, un visuel fait par Amour pour le Monde Animal, de ma part, de la part des végétaLiens qui voudront bien se reconnaître, de la part de tous les animaux qui sont passés entre tes mains et entre les mains des bouchers qui les ont mis à mort. 


mardi 24 février 2015

Le Lait .. Un ami qui ne vous veut pas que du bien

Le lait .. "les produits laitiers sont vos amis pour la vie ..." disent-ils. Que de fois n'avons-nous entendu "j'aime trop le lait".. "je ne peux pas me passer de fromage" .. Et pourtant, le lait produit de nos jours n'a plus rien à voir avec le lait que les vaches produisaient dans les fermes de mon enfance. Depuis, des fermes industrielles ont envahi le paysage Français (et dans le monde), depuis, ils ont besoin d'ajouter du calcium au lait qu'ils vendent, ils ajoutent des trucs pour fortifier le lait,  depuis, le lait n'a tout simplement plus le goût du lait. Les fromages ne sont plus tous composés de ce qui faisaient les fromages de mon enfance.. 

Pour en savoir plus, 2 livres à lire sur le lait : 

1. Lait de Vache, Blancheur Trompeuse, par Anne Laroche-Walter et préfacé par le Dr Jean Seignalet :  

"La question : Le lait de vache, destiné au veau qui grossit d'un kilogramme par jour pendant 6 mois, est-il adapté au bébé et à l'homme, seul mammifère à se nourrir du lait d'une autre espèce ? La réponse : De nombreuses recherches ont conduit médecins, hygiénistes et chercheurs à soupçonner la nocivité du lait de vache et à le considérer comme un aliment non spécifique à l'homme, responsable de nombreuses pathologies. Cette idée renverse ce que la médecine croyait savoir, heurte nos croyances et notre relation affective au lait et rend difficile un nouveau regard sur cet aliment et les changements alimentaire qui en découlent. Mais pour beaucoup la santé est à ce prix."



2.  Lait, Mensonges et Propagande, par Thierry Souccar




"Dans cette nouvelle édition mise à jour et augmentée de près de 100 pages, Thierry Souccar conforte son enquête sur le lobby laitier et sur les effets réels du lait sur la santé. Il montre comment l'industrie a réussi à faire d'un aliment marginal et mal considéré un pilier incontournable de l'alimentation moderne. Présentés comme " indispensables à la santé des os ", les laitages cachent une réalité moins glorieuse. Vous apprendrez ainsi : Comment le lobby laitier noyaute la communauté scientifique et médicale ; Comment l'industrie laitière a fait croire que la santé des os dépend du calcium laitier ; Pourquoi l'ostéoporose ne diminue pas avec la consommation de lait, et pourquoi au contraire elle progresse ; Pourquoi les amateurs de laitages ont plus de cancers de la prostate ; Pourquoi les chercheurs soupçonnent le lait de favoriser le diabète de l'enfant ; Comment l'industrie fait croire que le calcium laitier prévient l'obésité ; Pourquoi les besoins en calcium ont été exagérés et quels sont vos besoins réels ; Comment prévenir l'ostéoporose sans se bourrer de lait. Thierry Souccar a réuni des dizaines de nouvelles preuves. II répond aussi aux critiques de l'industrie laitière et à vos nombreuses questions."

Alors que le Salon de l'Agriculture se tient à Paris,  voici une vidéo qui résume les raisons pour lesquelles nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus consommer de lait, ni de produits laitiers, que nous remplaçons par des laits et des "fromages" végés. Si les laits végétaux industriels hélas parfois contiennent des additifs, le mieux est de les faire soi-même : lait d'amandes, lait de noisettes, lait de soja, lait de riz et bien d'autres encore. Les "fromages" végétaLiens hélas sont encore difficilement disponibles en France alors que dans les pays Anglo-Saxons, de plus en plus de vegans ont ouvert leurs propres fabriques, et proposent des "fromages" qui n'ont rien à envier aux fromages traditionnels, bactéries en moins. Mes recettes de substituts aux fromages sont publiées sur mon site Jardin Vegan



Cruel Milk - Lait Cruel from Anouk on Vimeo.

vendredi 2 janvier 2015

Bonne Année 2015 .. Le Projet Jardin Vegan Continue


Bonne Année à vous, à vos familles, à vos amis, plus particulièrement à toutes les personnes qui m'ont écrit pour dire qu'elles avaient peu à peu adopté l'alimentation VégétaLienne grâce à mes recettes qui leur ont permis de ne plus se tenir à l'écart lors des repas en famille. C'est le plus beau cadeau ..   

Grâce à vous, grâce à tous ces jeunes blogueurs qui à leurs tours partagent leurs modes de vie "végé" et leurs recettes,  notre monde avance pas à pas vers plus de compassion pour le Monde Animal.. MERCI !

Je ne sais pas pour vous,  je trouve que depuis une dizaine d'années nous passons d'une année à l'autre sans vraiment nous rendre compte de tous les événements qui se bousculent, qui effacent les précédents alors que nous avons à peine "digéré" ces derniers. Peut-être est-ce l'âge qui lorsque nous sommes des "seniors" nous donne une idée du temps plus courte, alors que lorsque nous étions enfants nous trouvions le temps long. A moins que ça ne soit tout simplement parce que l'Internet nous donne une notion accélérée du temps, les événements sont partagés quasi instantanément,  par les réseaux sociaux, par les médias qui jouent le jeu à fond en manipulant les masses, par les gens se mettent en scène sur leurs profils, bref .. il n'y a plus de secrets à deviner, tout est au vu de toute la planète en un clic.  Autrefois, nous attendions la suite des événements, parfois en nous rongeant les ongles pendant des jours, des semaines, le temps paraissait long.. Je me souviens que j'attendais pendant des semaines, voire mois, des lettres venant de ma famille au Laos. Maintenant, il suffit de se connecter sur son compte d'un réseau social, de mettre les télés d'informations en route, de lire ses mails, et hop !! nous savons de suite ce qui se passe.  Il n'y a plus de mystère, ce mystère qui rendait la vie palpitante, le passage du facteur que l'on attendait, les lettres "par avion" reconnaissables aux bandes bleu-blanc-rouge, les cartes postales et les timbres, le papier que l'on sent en lisant une lettre .. 



2015 .. que cette année soit pleine de joies, de bonheur et de réussites, que le Monde Animal soit épargné, que de plus en plus de consommateurs fassent une prise de conscience sur ce qu'ils mettent dans leurs assiettes. "Bonne Bouffe" ne signifie pas obligatoirement "Bonne Chair Animale", il est de nous jours possible de festoyer "éthique", il suffit juste de vouloir comprendre, puis de vouloir changer de mode de consommation.  

Mon rêve est qu'enfin en France des personnalités ouvrent les yeux sur la véritable raison de la Souffrance Animale, sur les tortures et les vies de merde qui leur sont imposées dans les fermes d'élevage où ils sont confinés par millions : on oblige les animaux à naître dans l'unique but de les tuer pour qu'ils puissent ensuite trôner au milieu des tables de Fêtes.  

De plus en plus de personnalités dans les pays Anglo-Saxons ont fait depuis des années leurs "coming out" vegan, ils se servent de leurs images pour expliquer qu'ils vivent mieux, en meilleure forme depuis qu'ils sont vegans.. Pourquoi nos people Français n"en feraient-ils pas autant? 

Puissent des personnalités en France s'avancer pour déclarer "J'ai choisi d'être végétaLien (vegan) parce que je ne mange pas les êtres de la Création, parce que je ne veux plus cautionner la souffrance animale, parce que je ne veux plus faire partie de cette chaîne alimentaire qui est la cause de millions de morts d'animaux..." 

Il faut encore quelques petits pas ... nous y arriverons bien, si ce n'est pas durant les dernières années de ma vie, alors durant la vie de mes enfants.  Garder espoir est mieux que d'avoir du désespoir dans le coeur, je garde donc espoir. 

Un grand sommet aura lieu en 2015 sur le "Réchauffement Climatique" : je vous donne rendez-vous en 2016, parions que rien ne sera dit, ou peu,  sur la nécessité de fermer les fermes d'élevages..  mais sait-on jamais.. 

Pour répondre à des mails sympathiques adressés sur Jardin Vegan : 

1) Beaucoup de personnes m'ont demandé de parler plus de moi, et de publier plus de photos, bref de raconter notre vie au quotidien. Si je refuse de me mettre en avant sur les pages publiques de réseaux sociaux, par exemple Facebook,  si je refuse de me mettre en scène, c'est d'une part parce que ma famille n'approuve pas que je rendre public tout ce qui est lié à notre vie privée, en famille, et d'autre part parce que la seule raison au projet Jardin Vegan est de "vulgariser" la cuisine végétaLienne, que ce sont mes recettes qui doivent être mises en avant, ainsi que la Cause Animale à laquelle JARDIN VEGAN est dédiée. Cependant quelques photos privées ont été publiées dans un article précédent, dans l'unique but de montrer qu'une personne végétaLienne s'adapte à la modernité tout en respectant le choix de ne plus manger d'animaux. 

2) Le temps manque pour un projet de livre de mes recettes.  Ensuite je n'aime pas être liée par des obligations qui seraient liées à un tel projet, je prefère de loin partager les recettes que je cuisine au quotidien sur le site JARDIN VEGAN, j'ai demandé aux webmasters gestionnaires du site, qu'ils permettent l'impression et l'enregistrement libres des pages de recettes,  afin que chacun chez soi puisse créer son propre "fichiers-livre" à partir de son ordinateur. Je demande juste que chacun partage ensuite les liens vers le site, sans chercher à s'en approprier le travail. Il ne s'agit ni de nombrilisme, ni d'afficher "qui sera le meilleur site ou blog blablabla.." il s'agit de permettre aux visiteurs d'être renvoyés vers Jardin Vegan où des informations sont publiées qui pourraient leurs être utiles. 

Haut les Coeurs.. Une année 2015 qui nous réserve bien des surprises, une année pendant laquelle je me ferai un plaisir de partager des nouvelles recettes sans-souffrances, le projet Jardin Vegan continue.

Ma première recette de l'année, qui sera publiée dès la rentrée des webmasters lundi prochain : une "Boudroie à la Sétoise" (le plat est fait avec de la lotte), que j'ai végétaLiennisée, puissent les Sétois ne pas m'en vouloir de l'avoir fait, c'était trop tentant, avec au final un plat aux odeurs et à la saveur exquises. 

Anouk